Origines du Wado-Ryu

Le Wado-Ryu

 

Otsuka sensei

 

Le Wado-ryu (« école de la voie de la paix ») est un style japonais de Karate qui fut fondé par Hironori Otsuka (1892-1982) à la fin des années 1930. Hironori Otsuka s’initie dès l’âge de six ans au Jujitsu de l’école Shindo Yoshin-ryu, avec son père Tokujiro Otsuka, puis en 1905 avec Nakayama Tatsusaburo, qui était également expert en Kendo. Hironori Otsuka obtient un Menkyo Kaiden de cette école en 1921.

En 1922, l’okinawaien Gichin Funakoshi, le futur fondateur du style Shotokan, doit effectuer une démonstration de Tode (qu’on nommera par la suite Karate) de style Shuri-te à Tokyo. La curiosité d’Hironori Otsuka le pousse à s’y rendre aussitôt ; il rencontre Funakoshi, qui donne des cours de Karate à quelques étudiants, et est accepté comme élève.
Peu à peu va s’imposer dans l’esprit d’Otsuka l’idée d’adapter les techniques du Shindo Yoshin-ryu au Karate de Funakoshi. Après quatre ans d’études, il devient instructeur assistant de ce dernier et parcourt avec lui le Japon pour promouvoir le Karate, abandonnant pour cela l’enseignement du Yoshin Shindo-ryu.

En 1924, les deux hommes se rendent à la salle d’entraînement de Kendo de l’université Keio, et rencontrent Konishi Yasuhiro, le futur fondateur du style de Karate Shindo Jinen-ryu, qui y enseigne le Kendo et le Jujitsu. Ils obtiennent de lui le droit de pratiquer le Ryukyu Kempo To-te Jutsu, comme Funakoshi appelle alors son art, dans cette salle.
Otsuka, qui a abandonné son emploi dans une banque de Shimodate pour pratiquer la médecine traditionnelle comme son père, ouvre plusieurs clubs à Tokyo dans les universités de Todai, Rikkyo et Nihon notamment, et commence à élaborer dès 1929 une forme de Kumite (combat libre) adaptée à la compétition, s’éloignant ainsi des méthodes d’enseignement de Funakoshi. Il estime d’ailleurs que certaines techniques des katas traditionnels ne sont pas adaptées au sparring, et se met à intégrer au Karate des éléments issus du Jujitsu et du Kendo notamment. Il se livre ainsi à des expériences avec l’aide de maîtres tels que le fondateur du Shito-ryu Kenwa Mabuni, le pratiquant de Naha-Te Choki Motobu, le fondateur du Judo Jigoro Kano ou encore celui de l’Aïkido Morihei Ueshiba.

Funakoshi sensei

Motobu sensei

Mabuni sensei

La séparation d’avec Funakoshi devient dès lors inévitable. Otsuka officialise cet état de fait en inaugurant en 1934 sa propre école, qui est d’abord enregistré sous le nom de Shin Shu Wado Ryu en 1938, puis de Wado Ryu en 1940 lors du 44e festival de Budo de Kyoto.
Après la Seconde Guerre Mondiale et la levée de l’interdiction de la pratique des arts martiaux au Japon, le nom Wadokai est enregistré en 1964 au sein de la Japan Karate Federation. Les années qui suivent voient la diffusion du Wado-ryu en Europe et aux USA notamment. Hironori Otsuka décède en janvier 1982 aprés avoir désigné son fils Hironori (Jiro) Otsuka comme successeur.

Le Wado Ryu signifie la voie de la paix ou la voie de l’harmonie.